Mon premier transport sur les lieux.

Publié le par stefiebo

Quand le justiciable ne peut se déplacer, c'est le tribunal qui vient à lui. Ce qu'on a fait pour une jeune femme, assez lourdement handicapée.

Le hic, c'est que c'était notre premier transport, au magistrat et à moi.

Le second hic, c'est qu'on ne connaît pas de tout le coin.

La dame en question, d'après mes petits papiers, habitait EPPES, à environ 10 km de LAON.

Je vous passe les problèmes de conduite du juge qui n'avait pas trop l'habitude du SCENIC.

Comme on ne connaissait pas la route exacte (on savait juste que c'était sur la route de REIMS), j'ai pris le GPS.

Premier rond point, la route indiquée ne plaisait pas au juge. Le GPS s'affole... Moi, ça m'énerve un peu et dans la discussion, glisse que je ne comprends pas pourquoi je l'ai acheté à Gui qui n'en fait qu'à sa tête et ne prend que très rarement la route indiquée...

Bref, nouveau rond point et là, le GPS nous dit de tourner à droite... Sauf que la route de REIMS et en face. Le juge, qui a bien compris la leçon, suit le GPS qui s'est trompé et nous a fait revenir sur nos pas au bout de 5 km.

Nous voilà ENFIN à EPPES et nous attend une petite difficulté : le GPS ne connaissait pas la rue de la dame. Nous pas peur, nous se dit que petit village et on se met à rouler au pas pour trouver la rue. Devant nos vaines recherches, nous demandons à une petite mamy qui promène son petit fils et qui nous dit que c'est normal de ne pas trouver la rue vu que c'est un nouveau lotissement qu'ils viennent de construire...

1 minute après, on se retrouve devant la maison de la dame. On sonne. Une dame sur ses deux pieds nous ouvre. Ok! Là, il y a un souci vu que la dame est censée être en fauteuil...

En fait, la dame avait déménagé... Là, grosse angoisse : Où est cette dame????? On a eu de la chance dans notre malheur vu que c'est sa soeur (donc la dame qui nous a ouvert) qui a repris la maison et elle nous donne la nouvelle adresse ... à LAON!!!!

Retour à la case départ (mais là,  on connaissait la route). On arrive enfin à destination.  On sonne, la dame nous fait rentrer, on s'installe.

La justiciable : heuuuuuuuuuu! En fait, il y a un petit problème..

Le juge et moi (dans notre tête) : quoiiiiiiiiiiiiiiii???? Encoooooooooooore!!!

La justiciable : on s'est arrangé avec mon ancien mari. Je me désiste de ma demande....



Tout ça pour ça!!!!!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

privacy 12/03/2009 19:59

A mettre dans la catégorie des boulets la madame là quand même !!!