HHhH

Publié le par stefiebo

Extrait d'une petite conversation d'un mercredi matin.


Le Président : qu'allez-vous faire à Prague ?


Moi : une étude sur le droit Tchèque...


Le Président : c'est très bien! Vous m'en ferez une copie?


Moi : mais bien sûr...


Le Président : ceci dit, pour préparer au mieux votre voyage, je vous conseille la lecture d'HHhH de Laurent Binet. L'intrigue se passe à Prague et raconte l'attentat contre Heydrich. Je vous le passerai une fois que je l'aurais fini...


Moi : Merci....


Ni une ni deux, le Président parti, je me rue sur internet, lis le résumé et là, je me dis que je ne peux pas attendre qu'il ait fini ce livre.


Un petit tour à la Fnac le samedi suivant, mon dernier bouquin que je me dépêche de finir (en même temps, il ne me restait qu'une dizaine de pages) et c'est parti.


Je dois dire que j'ai été assez surprise par ce roman, ou devrais-je dire, par cet essai.


L'idée de faire partager les errements de l'auteur ("comment expliquer cela?"/"Dois-je mettre cela?"/"Comment décrire cette scène?") était assez audacieuse. Cependant, ça m'a assez vite énervée... Pourquoi dire que finalement, il ne va pas mettre ce qu'il vient d'écrire alors qu'au final, c'est écrire?

Ses partis-pris m'ont vite lassée également. Qu'ils en veuillent à Saint-John Perse, Tiso, Chamberlain, Daladier et tous ceux qui ont participé à l'avènement du nazisme et d'Hitler, je veux bien le comprendre. En revanche, en critiquant ceux qui ont écrit sur le même sujet que lui (allant même jusqu'à les traiter de cons) ou fait des films, on peut se demander s'il n'est pas mû d'une certaine sur-estime de soi qui est quand même assez présomptueuse, surtout lorsqu'il s'agit d'un premier roman.


Ceci dit, le travail d'"historien" est remarquable et beaucoup moins rébarbatif qu'un livre d'histoire. Le découpage en micro-chapitres (pas moins de 257) permet une lecture assez fluide. Ce livre est sans doute le meilleur hommage qu'il rend à ces anomymes qui ont tant fait...

 

41npgmShOVL. SL500 AA300



Publié dans livres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article